10 coureurs du club à la Gommerlauf dans le Valais Suisse fin février 2016

C'est sous une météo très changeante que dix membres de notre club ont pris part à la Gommerlauf le week end du 27 et 28 février 2016 ...

 

C'est dans deux minibus que nos mousquetaires du club de St Egrève se sont rendus dans la vallée de Conches (Goms en langage germanique) pour y disputer deux épreuves, un 21 km classique le samedi, et un 42 km en style libre le dimanche.

Et dès le jeudi, ce sont des chutes de neige ininterrompues qui accueillaient les participants, qui après leur installation dans l'hôtel très bien situé (sur les pistes de fond, et à 500m environ du départ des courses) ont quand même pris leurs skis pour une première "reconnaissance" (on n'y voyait pas grand chose) des pistes des différentes courses. Une quinzaine de km, dans une neige qui ne glissait pas, suffisait pour ce premier jour.
Gommerlauf 1

Le lendemain, veille du "classique", c'est un grand soleil qui se proposait à tous. Après un rapide fartage à l'accroche, à la poussette pour tous, c'est une belle ballade d'une vingtaine de kilomètres que choisissait l'ensemble des participants du club. Plaisir et découverte furent les maîtres mots sur une neige assez glissante, mais déjà, on se faisait une petite idée du parcours de classique: plutôt plat!

Gommerlauf 3
L'après midi aura été consacré à la préparation des skis, pas trop compliquée pour la "glisse", mais plus délicate pour l'accroche au vu de la météo annoncée: alors neige ou pas neige le lendemain? Il fallait faire un pari! Et choisir entre poussette et tube ... ou choisir de ne préparer ses skis que le lendemain matin.

Et le jour du classique ... pas de neige tombante, mais une neige qui avait commencé à tranformer, et deux écoles qui s'affrontaient: les tenants de la poussette, et les afficionados du tube universel.
Et bien le parcours renverra tout le monde dos à dos, car il n'y avait (pratiquement) pas besoin de fart d'accroche, car sur 21 km (bien sonnés!), il y avait 20 km de poussée sur les bras: joli payasage, mais parcours de classique pas très intéressant: boring auraient dit les Anglosaxons. L'équipe de Suisse se disputera la victoire à cinq au sprint, et c'est le triple champion olympique Dario Cologna qui s'imposera.
Belle performance de Erick en 1h10mn, devançant de 5 mn Jean-Marc et Gilbert au sprint, puis Gilles un peu plus loin. Chez les dames, c'est Laure qui terminait la première du club, avec une belle 4ème place dans sa catégorie, et Marie-Jo, qui malgré une belle chute sur les fesses, l'emportait haut la main dans sa catégorie, avec les félicitations du speaker et les applaudissements du public (assez nombreux, il faut le souligner)
Les résultats du classique pour les hommes ici et pour les dames

Le lendemain, ce sont 42 km, beaucoup plus tourmentés que la veille qui se proposaient aux 6 coureurs pré-cités, plus Henri qui avait choisi de ne pas faire de classique, ainsi que André, Jean-Pierre et Bernard qui avient rejoint les troupes un peu plus tard. Mais ce ne sont pas seulement les difficultés du parcours qui attendaient nos coureurs, mais aussi la neige, et quelle neige! Une neige ininterrompue, et tombant très dru! Près de 30 cm dans la matinée, et malgré les efforts des organisateurs pour préparer au mieux la piste (les dameuses sont repassées deux fois (et par deux) dans les deux heures précédant le départ), la vitesse allait être bien réduite (près de 2 km/h moins vite qu'en classique la veille). Et que dire des effors pour doubler un concurrent devant soi! Opération que l'on ne mutipliera pas durant la course, pour écomiser les forces!

Gommerlauf 2

Après un peu moins de deux heures d'efforts, c'est encore Dario Cologna qui l'emportait devant Toni Livers, qui avait fait second de la Foulée Blanche un mois plus tôt (derrière Jean-Marc Gaillard).

Gommerlauf 0

Un peu plus de 35mn plus tard, Erick, Jean-Marc et Gilbert franchissaient la ligne à leur tour en moins de 4 mn, suivis un peu plus de 10 mn plus tard de Bernard et Laure (qui terminera à une remarquable 2ème place de sa catégorie), puis un peu plus loin de Henri, Gilles et André. Plus tard arrivaient Jean-Pierre puis Marie-Jo, une fois encore remarquable première de sa catégorie, et laissant admiratifs, au vu de son age et de ses performances, le speaker local et le public.
Les résultats de la Gommerlauf 42km pour les hommes ici et pour les dames 
Les résultats de la Gommelauf pour le club ici

Copyright